Fashion

Le Sac à Dos Brodé

Les créatures traditionelles de la Suisse comme les ‘tschäggättä’ du valais supérieur ou les ‘Empaillés d’Evolène’ du valais francophone sont profondément ancrés dans la culture des personnes du pays. Pour le projet du sac à dos, j’ai fusionné mon univers et mes expériences avec la coutume des ‘Empaillés d’Evolène’.
Les volumes des corps et l’esprit de ces créatures m’ont guidé vers la déformation, l’incorrect, le déséquilibre et les mutations. Je me suis inspiré des légumes mutants qui ne sont pas de la forme idéal et qui ne seront donc pas vendu, des gens avec un doigt en trop qui peuvent nous paraître étrange... Une tomate ou un citron avec une déformation ne sont pas considérés comme étant dans la ‘norme’ mais pourtant ils ont une forme extraordinaire et unique. Un fruit est composé d’éléments, de bosses, ces fruits ‘mutants’ ont toujours un ou plusieurs éléments qui se répètent, qui se multiplient. Avec ces données, j’ai crée un volume en usant le tissu imposé, le nylon blanc.
Dans l’agriculture, des plantes sont modifiées génétiquement, le maïs, le colza et le coton sont des exemples que j’ai pris comme base pour ma broderie. L’herbier, modifié génétiquement recouvre la surface du sac à dos en usant des trous brûlés comme fente pour sortir de l’oppression. Comme les ‘Empailles d’Evolène’, l’herbier a le rôle du perturbateur et vient s’accrocher sur la surface pure et propre du sac à dos.
HEAD - Genève

garment: Morris Manser
stylism: Morris Manser
hair: Adina Koechlin
photography: Lucas Iglesias
lighting: Lucas Iglesias & Morris Manser